masques aufildeschats

compagnie AufildesChats - théâtre et musique en Bourgogne Franche-Comté

masques aufildeschats

Histoire de Marguerite, marraine de guerre

Pièce de théâtre à partir de 10 ans - Durée : 70 min

L'intrigue
Enjeux artistiques
L'équipe
Qu'en pense le public
Articles
Infos techniques

« Ils » ce sont ceux qui avaient 20 ans en 1914.

Ce sont ces morts, dont aujourd’hui encore on n’arrive toujours pas à tenir le compte exact.

Ce sont ces blessés, ces brisés qui, sur le front ou à l’arrière, ont vu leurs rêves piétinés et leurs espoirs détruits.

Ce sont ces femmes et ces hommes, à qui la Paix n’a jamais rendu leur vie d’avant, mais que personne n’a remercié, dont personne n’a écouté les pleurs, et dont personne, bientôt, ne se souviendra…

th comptes rien photo texte

Nous avions envie de parler de ces héros ordinaires, broyés presque par inadvertance, par les soubresauts de l’Histoire. Et de leur rendre un ultime hommage, avant que la mémoire ne s’en efface définitivement.

Nous avons choisi de raconter l’histoire d’une jeune fille bien réelle : Marguerite, qui était « marraine de guerre », et à qui les hasards du tirage au sort, vont donner pour « filleul » : Albert, un poilu expédié sur le front dès les premiers jours de la guerre.

Elle est de la campagne, un village près de Seurre, il est de Dijon.

Elle est paysanne, il est fils de commerçant.

Elle est à l’arrière, il se bat à Verdun.

Ils n’auraient jamais dû se rencontrer, mais cet échange épistolaire, orchestré par l’Eglise et le Gouvernement pour regonfler le moral des troupes, va tisser entre eux un lien qui deviendra peu à peu plus personnel. Ils survivront à cette guerre. Cependant, les convenances et les mentalités de l’époque empêcheront leur union.

Leurs lettres ainsi que les épreuves qu’ils traversent l’un et l’autre, vont fournir au spectateur, l’occasion de découvrir les faits essentiels et minuscules qui constituent la « petite » Histoire, pour lui permettre de mieux saisir la «grande » Histoire de cette Première Guerre Mondiale.

C’est à partir de l’histoire familiale de l’une de nos comédiennes, que nous avons imaginé ce spectacle. Il est la version romancée d’un drame authentique, que nous avons adapté pour les besoins de la narration.

La pièce alterne moments d’échanges épistolaires et scènes d’action, qui, dans une organisation chronologique des faits, permettent de suivre les évolutions de l’intrigue amoureuse entre Marguerite et Albert, mais aussi de mieux appréhender les conditions concrètes de vie, à l’arrière et au front entre 1915 et 1919.

Histoire poignante, « Ils furent comptés pour rien », se veut autant un spectacle sensible, qu’un spectacle pédagogique et engagé. Il a vocation à provoquer l’échange : sur les événements historiques, sur l’évolution des mœurs, mais aussi sur les souvenirs familiaux liés aux guerres que nous avons connues.

Claudine Chapuis-Fleury, dans les rôles de Marguerite, Louise et la mère Dubois
Emmanuel Fleury, dans les rôles d’Albert, du père d’Albert et du père Dubois

Création lumière et régisseur : Jean-Jacques IGNART
Auteure et metteure en scène : Sonja Fuchs

temoignage fb sept 23

temoignages livre or nov 2022

temoignage mail nov 2022

temoignage sms nov 2022

article bien public janv 2023

article st loup sur semouse nov 2018

journal de saone loire nov 2018

plan scenique ils furent comptes pour rien 1

Historique des spectacles

Septembre 2023  : Dijon, Journées du patrimoine 2023 au Fort de la Motte Giron 2 représentations
Janvier 2023 : Théâtre de Semur en Auxois,  une représentation devant des classes des Maisons Familiales Rurales de Semur et Pouilly en Auxois.
Novembre 2022 : Théâtre de la Fontaine d’Ouche à Dijon, 2 représentations devant les classes de CM2 et une représentation le soir tout public.
Mars 2022 : Salle polyvalente – Pouilly en Auxois (21) 2 représentations (scolaires et tout public)
Février 2022 : EHPAD Fred Worsner Les Hortensias – avenue Françoise Giroud – Dijon
Septembre 2020 : Dijon, Journées du patrimoine 2020 au Fort de la Motte Giron 2 représentations
Novembre 2018:

  • Centre d’affaires - Baume les Dames (25) 2 représ. (collégiens et tous publics à partir de 10 ans)
  • Salle d’honneur - Département de la Côte d’Or : 3 représentations (2x200 collégiens et tout public à partir de 10 ans)
  • Salle F. Lescure - Selongey (21) 2 représentations (collégiens + primaires et tous publics à partir de 10 ans)
  • Salle Léon Cornot - Clux-Villeneuve (71) village de naissance de Marguerite
  • Théâtre du Grain de Sel - Chalon sur Saône (71) 2 représentations (tous publics)
  • Salle l’Aqueducienne - Ahuy (21)
  • Espace Pasteur - Arbois (39)
  • Collège Henri Dunant – Dijon (21) représentation offerte par l’ONAC-VG
  • Salle F. Mitterrand - St Loup sur Semouse (70)
  • Salle des Fêtes - Société de recherches historiques -  Verdun sur le Doubs (71)

Octobre 2018 :

  • L’Abbaye - Corbigny (58) : 2 représentations (collégiens et tous publics à partir de 10 ans)
  • Espace Culturel Notre Dame - Salins les Bains (39)

Janvier 2018 : Lycée Charles De Gaulle – Dijon (21) : 2 représentations (Classes de Première)