masques aufildeschats

compagnie AufildesChats - théâtre et musique en Bourgogne Franche-Comté

masques aufildeschats

Agnès Berthet

Comédienne, metteuse en scène, chanteuse, Agnès a fait ses « classes » dans les ateliers du Grenier de Bourgogne. Elle a joué et joue dans plusieurs compagnies et a rejoint la nôtre en 2020 pour participer à l'écriture de "Belena et l'Arbre Sacré". En 2022, Mado, son spectacle engagé a rejoint la compagnie . Par ailleurs, son œil de photographe permet de concocter avec talent : supports de communication et « mémoire » du travail réalisé.

Sonja Fuchs

Professeur de littérature, diplômée en communication, blogueuse, auteure et metteure en scène, elle a notamment conçu la dramaturgie et la scénographie du premier TEDx Dijon au Théâtre Dijon Bourgogne en 2014. Au sein de la compagnie, elle a participé à l'écriture de "Rêves, amours et entourloupes" et a écrit dans son intégralité "Ils furent comptés pour rien" pour lequel elle a réalisé un travail titanesque de recherches et de mise en mots.

Jean-Jacques IGNART

Formé aux Beaux Arts, ce « magicien de la lumière » a travaillé en tant que régisseur général, pour les CDN de Dijon, Orléans où il a assisté Stéphane Braunschweig, et comme régisseur lumières sur des tournées internationales. Ses talents l’ont amené à concevoir ensuite des créations pour des compagnies régionales tel l’Artifice ou des chanteurs comme Yves Jamait. Régisseur pour d'autres compagnies dijonnaises telle l'Eclaircie, il est, au sein d'Au Fil des Chats, le créateur lumière de "Ils furent comptés pour rien".

Alex Raillard

On peut dire qu’il baigne dans la musique traditionnelle depuis sa naissance. A 19 ans, il rejoint cet univers mais au lieu de choisir, comme d’autres, un instrument traditionnel, il  apprend la guitare. Cela lui permet d’inclure différentes influences rythmiques et harmoniques. Ingénieur du son de formation, il explore également d'autres styles musicaux et intervient comme régisseur sur le spectacle « Rêves, amours et entourloupes ».

Quentin Millet

Il grandit dans une famille où la musique traditionnelle du Morvan est très présente. Il  commence la Cornemuse à 18 ans et se professionnalise en 2016. Il part vivre dans le Morvan où il  traîne sa cornemuse dans les bals, boeufs et bistrots où il rencontre d’autres musiciens avec lesquels il fondera le Trio DMR et Gros Vivier, le Duo Gallica, le Duo Millet-Barbeau, le Duo Peigne avec Brice Rivey.

Grégoire Durand

Il débute le violon en musique classique. Il choisit par la suite de s'orienter vers les musiques traditionnelles. D'autres influences comme la musique Irlandaise, Québécoise et la Funk font également partie de sa pratique artistique. Titulaire d'un DNSPM et d'un DE de musiques traditionnelles il enseigne actuellement le violon au Conservatoire de Belfort et joue au sein du Trio DMR pour lequel il crée les arrangements qui donnent la couleur au Trio. Il joue également dans Gros Vivier

Brice Rivey

Bien que sa formation initiale soit classique, il s’intéresse à d’autres musiques comme le flamenco, le rock, le jazz ou encore la musique brésilienne. Attaché à la culture de sa région, il apprend également le violon ainsi que le banjo en autodidacte pour jouer les musiques traditionnelles notamment dans le duo Peigne avec Quentin Millet. Brice comme Dimitri sont animés par la même volonté : celle d'explorer les musiques improvisées et de les faire dialoguer entre elle. Ainsi nait le Duo Kalô.

Dimitri Gravette

Attiré par la polyvalence de la guitare, Dimitri ne cesse d’explorer les esthétiques autour de son instrument à travers différents projets. En véritable touche à tout, son terrain de jeu se place entre le rock, le jazz, la musique électronique, la pop ... Au sein de Kalô, il renoue avec son premier contact de la guitare jazz : le jazz manouche et rejoint Brice dans l'exploration des musiques improvisées.

Jean-Pascal Pin

Tombé amoureux de la vielle grâce à son père vielleux également et à une Fête de la Vielle à Anost, il prend ses premiers cours à l’âge de 9 ans. Il apprend à jouer en orchestre et rencontre d’autres musiciens. Il participe à différents projets, en jouant au sein de Détours de Bresse et aussi pour la Compagnie théâtrale, la Compagnie du globe. Aujourd'hui, il est le vielleux de Gros Vivier.

Killian Flatot

Il découvre les musiques traditionnelles au lycée et commence à apprendre l'accordéon diatonique. Au sein de Gros Vivier, il développe son goût pour l'harmonie en donnant aux collectages bourguignons, une couleur s’inspirant des musiques actuelles. Il fonde le duo Tunnel avec Baptiste Loosfelt (Bourgogne / Poitou) puis le FC Killians avec Killian Coron, (Bourgogne / Gascogne).

William Schneider

Il commence le théâtre avec Agnès Berthet au théâtre à Quetigny. En 2018, baccalauréat option théâtre en poche, il effectue une licence en arts du spectacle et théâtre du monde. Il intègre la Compagnie « les Comédiens Associés » de Plombières-lès-Dijon dans laquelle il participe à des théâtres forums. Il joue dans le spectacle « Mado », écrit et mis en scène par Agnès Berthet.

Thibault Héliot

Il commence à l’âge de 6 ans avec la batterie. À l’adolescence il joue dans ses premiers groupes de rock et apprend la guitare électrique. Après le bac, ce sont les études universitaires où il découvre le répertoire classique et le jazz et s’intéresse à la musique de Django Reinhardt. En parallèle, il commence un cursus instrumental en guitare jazz au Conservatoire de Dijon puis de Chalon-sur-Saône. Il en sort diplômé en 2022. Il officie comme guitariste depuis plusieurs années au sein de différentes formations dijonnaises de jazz, aussi bien acoustiques qu’électriques et notamment le Naguine Swing Quartet.

Jérémy Pagliarin

Il entame sa formation musicale par le piano en 1998 mais c'est le violon, commencé en 2003 qui devient SON instrument. En 2010, il y obtient un prix de fin d’études et s’initie au jazz. Primé au CRR de La Courneuve en violon classique et en jazz, il évolue sur Paris dans diverses formations (Magma, Orchestre Hélios, Orchestre Philharmonique de ParisEst) et travaille avec des chefs de renom (J.-S. Bereau, J.-M. Puissant, A. Grandé, J. Roudhon, etc). Puis il alterne Paris et la Région BFC sur divers projets tels que l’orchestre Oblique, l’ensemble Orchestral de Dijon, le groupe de jazz Swing By Me, la Cie Demain on change tout et bien sûr le Naguine Swing Quartet.

Damien Dequiedt

Contrebassiste incourtournable de la scène dijonnaise, il a accompagné de nombreux artistes de la scène nationale tant en jazz aux côtés de Leslie Lewis, Hetty Kate, Gildas Solve ou Sacha Boutros qu’en blues aux côtés de Éric Sauviat, Bernard Selam, Jessie Lee ou encore Nasser Ben Daddoo. Formé très jeune à la guitare il découvre rapidement ses talents à la basse électrique en gospel aux côtés de Sébastien Vaivrand et à la contrebasse jazz notamment dans l’orchestre Little Treme. Après des années d’expérience dans tous les styles appartenant aux musiques actuelles, il met aujourd’hui son savoir faire au service de la scène locale bourguignonne et notamment le Naguine Swing Quartet.

Nicole de Villepoix

Réalisatrice et photographe, elle a travaillé durant vingt ans dans le monde du cinéma et du théâtre, à Paris comme en province. Passionnée par l’image sous toutes ses formes, elle exerce aujourd’hui ses talents en indépendante. Elle a conçu les photos et le teaser de « Rêves, Amours et Entourloupes ».

Tibo Pinsard

Réalisateur talentueux de courts métrages de séries et de documentaires, Tibo a réalisé le teaser et les photos de la pièce de théâtre « Ils furent comptés pour rien ».