masques aufildeschats

compagnie AufildesChats - théâtre et musique en Bourgogne Franche-Comté

masques aufildeschats

2 ateliers du 10/12/2023 au 12/12/2023

Le projet
Les témoignages
Les photos et vidéo

pass culture logo

diaporama pouilly 8

En septembre 2023, la MFR de Rioz située en Haute Saône nous contacte suite aux projets que nous avons déjà réalisés avec les MFR de Pouilly et Semur en Auxois. Audrey Molitor, monitrice de français nous fait part de son envie de faire du théâtre avec ses élèves de quatrième afin de leur donner confiance en eux et de souder le groupe. Cependant, l’emploi du temps de l’année est déjà bien arrêté et Audrey souhaite mettre en place ce projet théâtral sur une semaine de décembre. Le thème retenu est tout à fait d’actualité : le harcèlement scolaire.Nous établissons ensemble un planning serré. Quatre heures le mardi, quatre heures le jeudi, une heure le vendredi matin et enfin un spectacle fixé à 15h ce même vendredi

Courant novembre, nous faisons des choix parmi les textes proposés en amont par Audrey. Dans les jours qui précédent notre venue à l’école, nous préparons les différentes scènes possibles , leur articulation, bref nous commençons à imaginer une mise en scène.

Le mardi, à notre arrivée, nous faisons connaissance avec les élèves en pratiquant quelques jeux théâtraux concoctés par Emmanuel. Nous parlons ensuite des textes et des choix faits en amont, des chansons également qui ponctuent les scènes ou les accompagnent comme « l’effet de masse » de Maëlle. Le jeudi, nous revenons à l’école. Le matin, nous construisons l’espace scénique grâce à notre structure modulable (poteaux métalliques et rideaux noirs) . L’après-midi, les élèves nous rejoignent et nous répétons durant 4 heures. Le soir, à la veillée, nous les faisons répéter à nouveau. Nous dormons sur place. Le lendemain matin c’est la générale car le spectacle se produit à 15h devant les parents, les monitrices et moniteurs, la directrice de la MFR mais aussi devant d’autres élèves.

Entre temps, le mardi après-midi, tandis que les élèves planchent avec leur monitrice d’arts plastiques sur la confection de lettres grand format composant la phrase « TOUS CONTRE LE HARCELEMENT », nous continuons à avancer sur la mise en scène. Le mercredi, nous terminons et préparons tout ce dont nous aurons besoin : photocopies des textes, quelques objets et éléments de costumes, pupitres, intermèdes musicaux et chansons validés la veille. Les élèves quant à eux s’entraînent avec Audrey, leur monitrice, à la lecture à voix haute.

A 15h, le vendredi, le public est installé. Les 22 élèves sont prêts, ils participent tous ensemble à un dernier exercice de concentration animé par Emmanuel, pour évacuer le stress, se défouler avant de tout donner durant les 30 minutes qui vont suivre. Et la magie opère, chacun est à sa place, concentré, prêt à entrer en scène. En coulisse, on s’entraide, on relit une dernière fois son texte. Chaque élève s’applique à donner du corps et de l’émotion à ses différents textes malgré la feuille de papier qui n’a pu disparaître dans un temps aussi court de répétition. Le public est conquis, touché par certaines scènes qui font prendre conscience de la violence que subissent les élèves harcelés. Le spectacle se termine sur un texte de Christophe André qui invite à vivre pleinement les joies qui nous arrivent, un texte optimiste et humain. Les applaudissements sont à la hauteur de la motivation et de l’investissement de TOUS les élèves et de leur monitrice. Déjà, ils demandent quand les comédiens reviendront … et l’équipe de la MFR de Rioz également !!!

Nous rentrons à Dijon, avec le sourire et la fierté d’avoir donné durant quelques jours un peu de cette évasion que procure le théâtre même quand il aborde des sujets délicats. Durant ces 4 jours, les élèves ont vécu un autre quotidien mais dans leur école. Ils ont su montrer d’autres qualités et compétences. Ils ont découvert qu’ils pouvaient tout simplement jouer et s’exprimer devant un public. Il est certain que cette expérience ne pourra que les aider dans leur vie scolaire et professionnelle. Passer un oral ou un entretien d’embauche sera peut-être moins intimidant. Nous remercions chaleureusement l’équipe de la MFR : Anne-Sophie Directrice, Delphine monitrice d’arts plastiques, le cuisinier pour ses bons petits plats et bien sûr Audrey qui nous a fait confiance et avec laquelle, à travers ce projet, nous avons bâti une belle relation. Quant aux 22 élèves de quatrième, malgré le trac, le stress, le doute, aucun d’entre eux n’a renoncé. Comme tout groupe qui construit en commun, il y a eu des tensions mais elles se sont vite envolées au moment de la représentation pour se transformer en entraide et en écoute. Ils ont vraiment donné le meilleur d’eux-mêmes et nous les en remercions très chaleureusement.

Retour d'Audrey , monitrice et initiatrice du projet :

"Cela faisait quelques temps que je souhaitais mettre en place un projet mettant à l’honneur le théâtre avec les élèves. En effet, c’est un support unique et captivant pour explorer la créativité, développer la confiance en soi et cultiver des compétences essentielles pour nos jeunes, qui se sont tout de suite montrés plus que motivés pour le réaliser, sans se douter qu’ils allaient vivre une véritable épopée artistique et humaine marquant leur mémoire pour de longues années.

Ensemble, nous avons formé une équipe diversifiée, chacun apportant sa propre énergie et sa personnalité au projet. L'idée n'était pas seulement de montrer un spectacle, mais de créer une véritable expérience collective dans laquelle chacun apporterait sa pierre à l’édifice et se démarquerait.

Claudine et Emmanuel, nos précieux guides, ont joué un rôle essentiel dans la construction de notre histoire. Leur expertise dans l'élaboration de la mise en scène et leur précieux soutien dans le travail d'interprétation ont contribué à donner vie à nos idées et à élever le niveau de notre performance. Mille mercis à eux.

La semaine s'est rapidement transformée en une frénésie artistique. Les répétitions étaient intenses, les rires, les défis et la fatigue se mêlant dans une harmonieuse cacophonie. Les élèves ont démontré un dévouement incroyable, travaillant d'arrache-pied pour maîtriser chaque détail de leur rôle et perfectionner leur jeu sur scène.

Le point culminant de ce joli voyage au coeur du 6ème art a été atteint lors de la représentation finale durant laquelle chacun a pu briller au milieu de la multitude d’émotions et de fiertés ressenties par les élèves, les moniteurs et les familles spectatrices.

Les élèves en sont ressortis grandis et fiers, mais ils ont surtout pris conscience de leurs potentialités, ce qui n’a pu que favoriser leur bien-être au sein de la sphère éducative et redonner une dynamique dans l’implication en classe, ainsi que dans la confiance qu’ils peuvent accorder à l’adulte pour certains.

Une histoire qui attend donc son nouveau chapitre…"